Publicité
Publicité

Les inondations de juillet rendues "plus probables" par le réchauffement

Selon une quarantaine de spécialistes internationaux, le réchauffement climatique a rendu les précipitations 3 à 19% plus intenses en Europe occidentale.