Modification du rythme scolaire: un chamboulement pour pas mal de secteurs d'activité

Les entreprises qui proposent des activités en extérieur ne seront pas ravies du raccourcissement des vacances d'été, mais pas mal d'acteurs du tourisme (ici, les Grottes de Han) devraient profiter de l'allongement des congés à la Toussaint et au Carnaval. ©BELGAIMAGE

Dans le monde des entreprises, les premières réactions à la décision de la Fédération Wallonie Bruxelles de revoir son calendrier scolaire sont moins négatives qu'attendu.

Premiers impactés par ce changement: le tourisme et les loisirs. Les entreprises qui proposent des activités en extérieur ne seront pas ravies de ce raccourcissement des vacances d’été, mais l'allongement des congés à la Toussaint et au Carnaval devrait bénéficier à pas mal d'acteurs du tourisme, et sans doute aussi aux musées, bibliothèques ou cinémas. L'horeca se montre lui aussi plutôt satisfait. "Moins concentrer les congés annuels va avoir globalement un impact positif, sauf pour ceux qui travaillent étroitement avec les écoles, comme par exemple les sandwicheries, qui devront s'adapter", réagit Thierry Neyens, de la Fédération Horeca Wallonie.

Certains, comme les tour-opérateurs qui vendent du long courrier, vont voir ce changement comme positif, parce qu'il augmente le nombre de périodes où les familles peuvent envisager de faire un grand voyage.
Anne-Sophie Snyers
Secrétaire générale de l'Upav

Du côté des agences de voyage, la situation est plus contrastée. 'Certains, comme les tour-opérateurs qui vendent du long courrier, vont voir ce changement comme positif, parce qu'il augmente le nombre de périodes où les familles peuvent envisager de faire un grand voyage", réagit Anne-Sophie Snyers, secrétaire général de l’Upav, l’union professionnelle des agences de voyage. "En revanche, c'est un stress pour ceux qui sont spécialisés dans les voyages linguistiques, qui vont devoir réorganiser leur offre. Et cela va nous empêcher d'offrir des bons plans vacances début juillet ou fin août, où c'était encore la moyenne saison à certains endroits en France, qui reste la première destination étrangère des Belges." Une situation qui risque d'avoir un effet négatif sur les prix pour le consommateur.

Effets positifs de l'étalement des vacances

Un certain nombre de familles, dont les enfants fréquentent des écoles de rôle linguistique différent, risquent en outre de se trouver face à un certain casse-tête. A contrario, le non-alignement des vacances entre Fédération Wallonie Bruxelles et Communauté flamande va permettre un meilleur étalement de la fréquentation des infrastructures touristiques et du secteur de l’horeca en Belgique, ce qui pourrait avoir un effet positif sur les prix pour le consommateur. Du côté des agences de voyage, on se félicite que la décision soit prise suffisamment tôt pour laisser au secteur le temps de s'organiser.

Enfin, d'une manière plus générale, il va falloir repenser l'organisation des vacances dans les entreprises, pour tenir compte de ce nouveau calendrier scolaire. Mercredi après-midi, veille de l'Ascension, ni la Fédération des Entreprises de Belgique, ni l'Union wallonne des entreprises ne disposaient d'un spécialiste pour explorer la question plus en détail.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés