Nouvelle tuile pour l'exonération des installations photovoltaïques

©Photo News

Alors que c’est la ruée, en Wallonie, pour installer des panneaux avant la date clé du 1er juillet, une nouvelle tuile vient rendre l'exonération des installations encore un peu plus incertaine.

C’est un texte "capital et prioritaire" aux yeux du gouvernement wallon, qu’il veut encore faire passer avant la fin de la législature, afin d’exonérer les quelque 150.000 ménages wallons propriétaires d’une installation photovoltaïque agréée avant le 1er juillet 2019 du fameux tarif prosumer, ce tarif qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2020, et qui fera payer les propriétaires de panneaux pour tous les kilowattheures qu’ils prélèvent réellement sur le réseau.

"Nous travaillons sur d’autres solutions pour faire examiner ce texte dans les temps."

La perte de la majorité au parlement wallon avait déjà rendu son adoption incertaine. Nouvelle tuile: le Conseil d’État a refusé l’urgence pour examiner ce texte, a appris La Libre.

Malgré cela, le cabinet du ministre wallon de l’Énergie, Jean-Luc Crucke (MR), veut encore y croire. "Nous travaillons sur d’autres solutions légistiques qui nous permettraient de faire examiner ce texte dans les temps". Des solutions que le cabinet se refuse pour l’instant de dévoiler. "Nous devrions pouvoir en dire plus fin de semaine."

Investir dans les panneaux photovoltaïques en 9 questions

Alors que la Wallonie a mis fin à son système de soutien, l’investissement reste très intéressant, même si la législation et la taxation sont encore appelées à évoluer. A Bruxelles, c’est encore plus rentable. Explications >



Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect