Pascal Vrebos ne sera plus consultant chez Nethys

©BELGA

L’interviewer politique vedette de RTL-TVI entend "éviter tout risque de conflit d’intérêts quant à son indépendance éditorialeé.

Le contrat de consultance qui liait Pascal Vrebos à Nethys est terminé depuis le 1er février. L’interviewer politique vedette de RTL-TVI était depuis 2015 conseiller de l’intercommunale liégeoise pour ses activités dans les médias : L’Avenir, Moustique, Nice-Matin, etc.

Face à la pression de plus en plus intense – "la suspicion généralisée", nous dit-il - il a décidé de mettre fin à cette mission "afin, ajoute-t-il, d’éviter tout risque de conflit d’intérêts quant à son indépendance éditoriale".

De fait, comme intervieweur dominical sur RTL-TVI, sa présence au sein du groupe liégeois, dans la tourmente depuis le début de l’affaire Publifin, risquait à tout moment de lui revenir comme un boomerang lors de ses interviews dominicales. "J’ai découvert l’affaire Publifin comme tout le monde", assure-t-il. "Dès son déclenchement, je pense avoir posé toutes les questions que je devais à mes invités. Jamais ma présence chez Nethys n’a joué dans la manière de mener mes interviews."

Enseignant, écrivain, journaliste et consultant, Pascal Vrebos (64 ans) était entré chez RTL en 1992, plus précisément sur Bel RTL. Il a animé 800 numéros de "Controverse", l’ancien débat politique dominical sur RTL-TVI, avant de prendre en charge "L’Invité", l’interview politique du dimanche midi. Il travaillait chez Nethys à raison d’une douzaine de jours par mois.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content