Photovoltaïque wallon: les 65 euros garantis

©BELGA

Un accord a été trouvé au gouvernement wallon sur le photovoltaïque. Les 65 euros du certificat vert seront garantis jusqu'au remboursement des installations déjà en place. Mais il reste un point d'interrogation quant au rendement qui sera offert une fois l'installation amortie... Pour les nouvelles installations, ce sera le système Qualiwatt qui sera d'application.

Le gouvernement wallon a approuvé ce jeudi le nouveau système de soutien au photovoltaïque, baptisé "Qualiwatt".  Il signe la fin du système complexe des certificats verts, en offrant un retour immédiat sur investissement via la facture d'électricité des familles.

Ce système réduit le retour sur l'investissement, qui restera cependant "intéressant" selon le gouvernement. "Le compteur continuera de tourner à l'envers", soulignait-on de source ministérielle.

Le retour sur investissement promis par le nouveau système variera entre 7 et 9 ans en fonction du revenu des ménages. Idem pour la rentabilité, qui s'inscrira dans une fourchette comprise entre 4 et 7 % sur 20 ans.

Objectif de cette modulation en fonction des revenus: permettre à tous les ménages d'opter pour cette source d'énergie renouvelable, qu'ils aient des revenus modestes ou élevés, explique le ministre en charge du dossier, Jean-Marc Nollet, dans un communiqué.

Comment Qualiwatt fonctionne-t-il?

Qualiwatt offre un retour immédiat déduit de la facture des familles qui ont placé des panneaux photovoltaïques sur leur toit.

  • Pour les ménages à faibles revenus (soit 20% des ménages wallons): un retour sur investissement en 7 ans, avec un taux de rentabilité global sur 20 ans de 7%.
  • Pour les ménages à revenus moyens et modestes (50% des ménages wallons): retour sur investissement en 8 ans, taux de rentabilité de 5%.
  • Pour les ménages aux revenus supérieurs (30% des ménages wallons): retour sur investissement en 9 ans, taux de rentabilité de 4%.

A noter que les ménages à revenus faibles, modestes et  moyens bénéficieront d'un mécanisme de tiers investisseur de type public.

Normes renforcées

Le gouvernement wallon  a également décidé de renforcer certaines normes afin de garantir la qualité des installations. Pour bénéficier du système du tiers investisseur, il faudra donc faire appel à des installateurs répondant à ces normes de qualité. Les voici: 

  • Les sociétés devront  installer des panneaux "made in Europe" afin de garantir le maintien, voire le développement, de l'emploi dans nos régions.
  • Le client bénéficiera d'un contrat type avec son installateur, contrat élaboré par l'administration wallonne.
  • Les installateurs "agréés" devront prendre une assurance spécifique afin de protéger le client en cas de défaillance.
  • Ils devront aussi bénéficier d'un label spécifique.
  • La protection des pompiers sera aussi garantie par des prescriptions fédérales en matière de sécurité des installations.

Quid des ménages disposant déjà de panneaux?

Ils bénéficieront toujours du'n prix minimum garanti pour leurs certificats verts, à hauteur de 65 euros jusqu'au remboursement à 100% de l'installation ou  du prêt contracté. "Une fois l’installation amortie, le Gouvernement garantira un rendement non spéculatif, mais supérieur à ceux pratiqués sur les marchés financiers", précise encore le communiqué du gouvernement wallon.

Durant la phase de transition entre la fin du régime actuel des CV (1er avril) et l'entrée en vigueur de Qualiwatt, l'ancien système d'avant 2007 prévaudra (1 certificat vert par mégawattheure produit).

Tout n'est pas réglé

Des points très sensibles restent cependant à négocier, comme le niveau du rendement des CV des détenteurs actuels de panneaux à partir de la fin du remboursement de l'installation ou du prêt.

L'équipe Demotte doit aussi encore s'accorder sur la "tarification progressive et solidaire" (TPS), dont seul le principe a été validé par le gouvernement wallon lundi soir. 

Enfin, le texte qui règle le tout doit encore être examiné par la Cwape et le Conseil d'Etat avant d'atterrir sur la table du parlement wallon. 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés