Pierre Wunsch compare la Wallonie à un régime communiste

©BELGA

Le gouverneur de la BNB estime qu'avec 70% de dépenses publiques, la Wallonie est "plus proche d'un régime communiste que d'un régime néo-libéral". Tollé chez les politiques wallons.

Dans un entretien accordé à la revue Louvain de l'UCLouvain, le gouverneur de la Banque nationale (BNB), Pierre Wunsch, a estimé qu'avec 70% de dépenses publiques en 2021-2022, la Wallonie sera "plus proche d'un régime communiste que d'un régime néo-libéral". Des propos "erronés quant au fond et inquiétants en ce qu'ils émanent d'une personnalité exerçant cette fonction", a réagi mercredi, sur Twitter, le ministre-Président wallon, Elio Di Rupo (PS).

Chez Ecolo, on n'a guère apprécié non plus la sortie du gouverneur: "Camus disait 'Mal nommer les choses, c'est ajouter du malheur au monde'", a tweeté le député wallon Manu Disabato.

Tension institutionnelle

"Aujourd'hui, on a un problème de tension institutionnelle et une structure économique dans le sud du pays qui dépend des transferts de la Flandre."
Pierre Wunsch
Gouverneur de la Banque nationale

Reprenons donc le détail des propos de Pierre Wunsch dans la revue néo-louvaniste. "Aujourd'hui, on a un problème de tension institutionnelle et une structure économique dans le sud du pays qui dépend des transferts de la Flandre", déclare-t-il. "On est probablement à 70% de dépenses publiques en Wallonie pour 2021- 2022. Ça veut dire qu'on sera plus proche d'un régime communiste que d'un régime néo-libéral que d'aucuns décrient. Ce n'est pas une situation unique, cela existe ailleurs comme en France. Mais si on ne prend pas conscience que la structure économique n'est pas autoportante, on passe à côté d'un débat sur la restructuration de l'économie", poursuit-il.

Or, "c'est un enjeu financier non négligeable. On prévoit un déficit public de 6% pour les deux prochaines années, ce n'est pas tenable. On va devoir faire des choix car il y aura moins d'argent", conclut le gouverneur de la Banque nationale.

En dépit de l'émoi suscité, la Banque nationale a confirmé mercredi les propos du gouverneur, expliquant au passage le mode de calcul utilisé. Wunsch considère que le niveau de dépense publique est le même dans l'ensemble de la Belgique. Par contre, la taille de l'économie wallonne est proportionnellement assez faible. Ce qui, par une simple équation, permet de ramener le niveau de dépense publique à 70% du PIB wallon.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés