Publicité
Publicité

Une prime pour les chômeurs qui réussissent une formation dans un métier en pénurie

A l'occasion de la rencontre entre les différents ministres de l'Emploi du pays, Pierre-Yves Jeholet, membre de l'exécutif wallon a plaidé pour la mise en place d'un incitant financier de minimum 350 euros pour orienter davantage les jeunes chômeurs vers les métiers en pénurie.