Van Cauwenberghe inculpé dans une affaire de repas scolaires

©Belga

Après l'affaire du hall de Beaumont, Jean-Claude Van Cauwenberghe est sous le coup d'une nouvelle inculpation, concernant cette fois un dossier des repas scolaires. Il a été inculpé pour corruption passive et escroquerie

 Jean-Claude Van Cauwenberghe, ancien bourgmestre de Charleroi, a été inculpé dans le dossier des repas scolaires à Charleroi pour corruption passive et escroquerie, a confirmé une source judiciaire.


Les faits qui lui sont reprochés concernent le marché passé par la Ville de Charleroi avec la firme Sodexo pour la fourniture de repas scolaires en 2003. Lorsque la firme s'est rendue compte que les montants réclamés à la Ville de Charleroi étaient insuffisants, elle aurait tenté d'obtenir une révision de ce marché, selon les poursuites entamées par le parquet. N'y parvenant pas, un de ses responsables aurait alors contacté Jean-Claude Van Cauwenberghe, alors ministre-président de la Région wallonne, pour lui demander d'user de son influence auprès des responsables carolorégiens.


Il s'en serait suivi deux factures, que Sodexo aurait gonflées pour tenter de combler son manque à gagner. Une de ces deux surfacturations lui aurait été réglée, la seconde ayant été bloquée par les services financiers de la Ville de Charleroi.


Outre Jean-Claude Van Cauwenberghe, l'ancien premier échevin Jean-Pol Demacq (PS) a également été inculpé pour corruption passive et escroquerie. C'est aussi le cas de deux fonctionnaires communaux, pour qui s'ajoute l'inculpation de faux et usage de faux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés