17 "députés-dissidents" font perdre la majorité au parti de Macron à l'Assemblée nationale

Suite aux défections, le groupe LaRem ne compte plus que 288 députés, sous la barre des 289 qui marque la majorité parlementaire. ©Photo News

Un nouveau groupe de députés issus du parti du président français Emmanuel Macron a été créé à l'Assemblée nationale. Ce changement n'est pas anodin: il fait perdre, par la même occasion, la majorité absolue au parti LREM.

"Écologie Démocratie Solidarité". Voilà comment s'appelle le nouveau groupe parlementaire créé par des membres du parti du président Emmanuel Macron, La République en Marche (LREM). Composé de 17 "députés-dissidents", ce nouveau groupe dit être "indépendant", "ni dans la majorité, ni dans l'opposition", comme on peut le lire dans la déclaration politique des 17 parlementaires.

"Je trouve ça dommage. En tout cas ça ne remet pas en cause la majorité d'Emmanuel Macron, la majorité d'Edouard Philippe, qui est très forte."
Jean-Yves Le Drian
ministre français des Affaires étrangères

Ces derniers s'affichent en rupture, récente ou plus ancienne, avec le parti présidentiel. Et le coup qu'ils viennent de porter au troupes du président fait mal: LREM perd de justesse la majorité absolue à l'Assemblée nationale française. Après officialisation de cette nouvelle formation, le groupe LaRem et apparentés devrait compter 288 députés, sous la barre des 289 qui marque la majorité parlementaire.

Même si, dans les chiffres, le parti du président Macron a perdu la main au Palais-Bourbon, il peut toujours s'appuyer sur une cinquantaine d'élus d'autres groupes centristes. LREM pourrait également récupérer rapidement la majorité absolue avec l'arrivée dans ses rangs de la future suppléante d'un député démissionnaire. 

Cédric Villani dans le coup 

Selon la liste des 17 premiers membres fournie par le nouveau groupe, comparée avec celle des actuels inscrits au groupe LaRem et apparentés, la migration concerne notamment  Aurélien Taché, Guillaume Chiche et Cédric Villani, candidat dissident à la mairie de Paris ce printemps. Matthieu Orphelin, un proche de l'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, et Paula Forteza, proche de Cédric Villani, codirigeront le nouveau groupe, où figure également l'ancienne ministre socialiste Delphine Batho, présidente de Génération Ecologie. 

288
députés LREM
Avec ce neuvième groupe, le parti LREM tombe à 288 députés, juste sous le seuil de la majorité absolue (289 sièges) qu'il détenait jusqu'alors à lui seul.

Richard Ferrand a minimisé les conséquences de cet épisode Macron

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a fait part de sa déception sur LCI. "Je trouve ça dommage. En tout cas ça ne remet pas en cause la majorité d'Emmanuel Macron, la majorité d'Edouard Philippe, qui est très forte", a dit le ministre issu du Parti socialiste. 

Le président de l'Assemblée nationale , expliquant sur France 2 que "la majorité a toujours la majorité", notamment grâce à ses alliés du MoDem qui compte 46 députés. "Les tribulations de la vie parlementaire, elles sont anecdotiques", a ajouté ce proche d'Emmanuel.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés