Collision entre deux trains en Allemagne

©Brandweer Meerbusch

Une collision qui s'est produite entre deux trains ce mardi soir près de Düsseldorf (ouest de l'Allemagne) a fait 41 blessés selon un premier bilan de la police fédérale.

Une cinquantaine de personnes, selon la police fédérale, ont été blessées ce mardi soir dans une collision entre deux trains près de Düsseldorf, dans l'ouest de l'Allemagne. Les bilans donnés par la police, la compagnie nationale des chemins de fer et les pompiers sur cet accident entre un train de passagers d'une compagnie privée britannique qui roulait et un train de marchandises à l'arrêt de la compagnie nationale de fret DB cargo ont beaucoup évolué au cours de la soirée.

Les pompiers ont justifié cela par la difficulté pour les sauveteurs d'accéder au train et donc aux victimes. Mais au final, les pompiers, qui ont pris en charge les passagers, ont fait état de 41 blessés, dont trois grièvement.

"Il y avait 155 personnes dans le train" de passagers et "41 sont légèrement blessées", ont-ils dit. Trois autres souffrent de blessures de gravité "moyenne" et les trois dernières sont grièvement atteintes et "sont actuellement soignées", selon un tweet des pompiers de Meerbusch, la localité où s'est produit l'accident.

Que s'est-il passé?

Le conducteur du train de passagers a sans doute évité une catastrophe plus grave encore en parvenant à stopper son convoi avant qu'il ne s'encastre complètement dans un train de marchandises. Le conducteur a pu être secouru. Il est "sous le choc" mais pas blessé, selon la police.

L'accident est survenu vers 19H30. Des passagers ont évoqué "un énorme choc" et un freinage d'urgence. La collision s'est produite près de Meerbusch-Osterath, dans l'Etat régional de Rhénanie du Nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne, selon un communiqué de la Deutsche Bahn.


Le train de passagers assurait une liaison régionale entre Cologne et Krefeld tandis que le convoi de marchandises devait relier Rotterdam, aux Pays-Bas. Le train de passagers appartient à la compagnie britannique National express, qui exploite depuis fin 2015 deux lignes régionales en Rhénanie du Nord-Westphalie.


Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content