Greenpeace tire des feux d'artifice dans une centrale nucléaire

©AFP

Des militants de Greenpeace sont entrés ce jeudi dans la centrale nucléaire de Cattenom en Lorraine où ils ont tiré des feux d’artifice.

Nouveau coup de force pour les militants écologistes de Greenpeace ce jeudi. Ils sont entrés dans la centrale nucléaire de Cattenom en Lorraine (est de la France) et y ont tiré des feux d'artifice. Dans quel but? Afin d'alerter les autorités sur la vulnérabilité de ces sites. Une action qui n'a pas manqué de susciter l'inquiétude du Luxembourg voisin.

©AFP

Cette action démontre les "lacunes flagrantes" de la sécurité des accès à la centrale, s'est alarmée la ministre luxembourgeoise de l'Environnement Carole Dieschbourg, dont le pays est situé à une dizaine de km de Cattenom. Les autorités luxembourgeoises ont réclamé à la France "une enquête détaillée qui devra éclairer les circonstances de cet incident".

Le groupe français EDF, qui exploite la centrale, a reconnu une intrusion mais affirme que les militants, qui ont rendu publique une vidéo sur laquelle on les voit tirer un feu d'artifice au pied de la centrale, ont été rapidement stoppés. "Pas d'accès à la zone nucléaire. Pas d'impact sur la sûreté des installations", a tweeté EDF Cattenom.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content