Objectif "zéro carbone" d'ici 2030 pour l'UE

Le commissaire Frans Timmermans lors de la conférence de presse sur le Pacte climatique européen à la Commission européenne ©EPA

L'Union européenne a annoncé mercredi vouloir atteindre au moins 30 millions de voitures "zéro émission" sur les routes européennes d'ici 2030.

Un défi de taille pour l'Union européenne. Au-delà de cet objectif, l'UE souhaite aller plus loin encore en voulant doubler son trafic ferroviaire à grande vitesse. L'exécutif européen a rappelé en effet l'importance de ces objectifs : "Il est nécessaire de réduire de 90% les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports d'ici 2050 pour que l'Europe devienne à cette date neutre en carbone".

Il y a déjà des choses simples à changer : il y a par exemple une dizaine de vols par jour entre Bruxelles et Amsterdam, alors qu'il y a le train.
Frans Timmermans
Vice-président de la Commission chargé du Climat

Afin d'y parvenir, la Commission à l'intention de proposer un durcissement des normes d'émissions polluantes pour les voitures et camionnettes d'ici à cet été avant de s'attaquer aux poids lourds en 2022. En durcissant les règles, l'UE espère que seules les voitures à faibles émissions resteront sur le marché. Outre ces mesures, la Commission incite à développer les infrastructures nécessaires à la recharge des véhicules électriques et à hydrogène. Ainsi, elle propose la construction de minimum 3 millions de points de recharge publique à l'horizon 2030 à l'échelle européenne.

Le vice-président de la Commission chargé du Climat, Frans Timmermans s'est montré volontariste lors de la présentation de la feuille de route proposée par Bruxelles. "Nos ambitions sont réalistes. Le contexte politique a changé: on voit clairement une prise de conscience aux niveaux politique, industriel et du secteur des transports. On a des besoins en transports en augmentation, et en même temps, il faut réduire le fardeau environnemental... Il y a déjà des choses simples à changer: il y a par exemple une dizaine de vols par jour entre Bruxelles et Amsterdam, alors qu'il y a le train."

Vers une neutralité carbone absolue

L'un des autres objectifs pour 2030 est de prévoir la neutralité carbone pour tous les trajets inférieurs à 500 km. Le train semble donc être la solution la plus durable. D'ici là, l'UE prévoit de doubler la circulation des trains à grande vitesse tout en augmentant de 50% le fret ferroviaire. Tout ça en seulement 10 ans.

50%
de fret ferroviaire
L'UE souhaite augmenter de 50% le fret ferroviaire pour 2030.

Concernant le secteur aérien, la Commission prévoit une commercialisation d'avions "gros-porteurs" sans émissions d'ici 2035 et propose de réduire les crédits carbone dont dispose le secteur aéronautique. Sans oublier le secteur maritime pour lequel des navires "zéro émission" sont attendus sur le marché dès 2030.

La feuille de route reprenant l'ensemble des intentions de l'UE ne présente cependant aucune action concrète pour le moment. Elle sera d'abord évaluée et soumise aux eurodéputés. Cette fin de semaine est cruciale puisqu'elle réunit également les 27 lors d'un sommet à la fin duquel les États membres devront adopter un objectif de réduction de gaz à effet de serre pour 2030.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés