Pas d'agence européenne pour Bruxelles

©REUTERS

Amsterdam a remporté le tirage au sort qui l'opposait à Milan et accueillera l'Agence européenne des médicaments (EMA). De son côté, Paris a gagné la course pour abriter le siège de l'Agence bancaire européenne (EBA). Bruxelles rentre donc bredouille de la loterie aux deux agences européennes.

Amsterdam va accueillir l'Agence européenne des médicaments (EMA) actuellement basée à Londres, après l'avoir emporté sur sa dernière concurrente, Milan, par tirage au sort. Bruxelles, également candidate, a été mise hors-jeu dès le premier tour. 

A l'issue du troisième tour de votes, Amsterdam et Milan comptaient toutes deux 13 voix - un pays, vraisemblablement la Slovaquie, s'est abstenu. Le règlement prévoyait qu'en cas d'égalité, le vainqueur serait tiré au sort. C'est la ville néerlandaise qui en est sortie victorieuse.

"Quel que soit le résultat, le véritable vainqueur des votes de ce jour, ce sera l'UE27", avait  tweeté le président du Conseil européen, Donald Tusk, insistant sur la capacité des Vingt-Sept à "s'organiser et à se préparer au Brexit".

Paris va recevoir l'Autorité bancaire européenne

Eliminée lors de ce premier vote, Bruxelles restait encore dans la course pour la seconde agence européenne à relocaliser, l'Autorité bancaire européenne (EBA). Les deux agences sont actuellement basées à Londres.

Des huit villes candidates, il ne restait au dernier tour plus que Paris et Dublin pour abriter le siège de cette institution. La capitale française a finalement remporté la mise à l'issue d'un nouveau tirage au sort, alors que les observateurs optaient pour Dublin, une des villes européennes les plus exposées au Brexit.

La perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (le Brexit), prévue fin mars 2019, pousse les Européens à les rapatrier sur le continent. Pour que tout soit prêt pour avril 2019, il fallait faire un choix encore cette année. Les candidatures ont été évaluées par la Commission européenne sur, notamment, la capacité des villes candidates à proposer pour cette date un accueil satisfaisant aux quelque 900 employés de l'EMA et aux 170 collaborateurs de l'EBA.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content