epinglé

Quand Charles Michel tombe à moto sur… François Hollande

©Nathalie Bidoul

Au début de la semaine dernière, sur la place d'une petite bourgade varoise...

Si vous cherchez "Aiguines" sur votre carte Michelin, probablement mettrez-vous quelques minutes avant de tomber sur ce patelin de 200 âmes, planté en bordure des gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix. C’était début de semaine dernière, les oiseaux chantaient, les cigales aussi. Le soleil tapait dur, une fin de matinée des plus normales, en somme, dans la bourgade varoise. Mais il était écrit que cette journée transformerait Aiguines en "place to be". Arrive une grosse cylindrée sur la place du village. Un motard et sa compagne. Ils sont casqués, les bottes de moto sont ajustées, bref, ceux-là connaissent l’asphalte brûlant des routes provençales.

"Tu ne vas quand même pas partir comme ça! D’ailleurs, François va arriver…"
Jean-Pierre Jouyet
Secrétaire général de l’Elysée

La beauté et le calme du petit village les font s’y arrêter, par hasard, pour souffler un instant, petite parenthèse dans ces longues chevauchées à moto. Le pilote ôte son casque. Et apparaît le visage du Premier ministre belge Charles Michel. Il fait quelques pas sur la place ombragée. Et le voilà qui distingue à quelques mètres une connaissance. Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l’Elysée. Le socialiste et le libéral se connaissent bien. "Tu ne vas pas partir sans prendre un verre! lui glisse Jouyet. D’ailleurs, voilà Bernard." Débarque, donc, le ministre de l’Intérieur français Bernard Cazeneuve. Qui, lui aussi, prie Charles Michel de prendre un verre de plus. "Tu ne vas pas t’en aller maintenant, François est en route, il arrive", s’exclame alors Cazeneuve. Et voilà François Hollande qui rejoint ses copains sur la place du village.

A Aiguines, ce jour-là, on a donc fait la fête. Et Charles Michel y a assisté, par hasard, en t-shirt et bottes de moto. François Hollande a même failli faire un tour sur la moto de Charles Michel, tant ces deux-là s’entendent bien. Et puis, c’est vrai, les casques et les scooters, François Hollande, ça le connaît…

[Suivez Martin Buxant sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés