Accord de principe sur la recapitalisation des banques

Selon plusieurs sources, un accord sur la recapitalisation des banques à hauteur de 100 milliards d'euros aurait été trouvé. Les discussions se poursuivent sur les modalités.

Les banques européennes seront recapitalisées à hauteur de 100 milliards d'euros, selon un accord trouvé samedi par les ministres des Finances de l'UE, qui poursuivaient toutefois leurs négociations sur la manière de procéder à cette injection de capital, ont déclaré plusieurs sources européennes.

Les Vingt-Sept envisageraient par ailleurs de réactiver les garanties offertes aux banques à l'automne 2008, au plus fort de la crise, pour leur permettre de s'assurer des financements à moyen et long terme sur le marché interbancaire, en cours d'assèchement, a-t-on appris de même source.

Le calendrier de recapitalisation, qui pourrait s'étendre sur neuf mois, et la séquence retenue pour injecter les fonds - appel au marché, puis fonds nationaux, enfin recours au Fonds européen de stabilité financière (FESF) - sont parmi les points discutés.

L'Espagne et l'Italie refusent pour le moment de s'engager de manière formelle tant qu'ils n'auront pas reçu des assurances que les conditions qui seront attachées à un appel au FESF ne seront pas trop dures.

Madrid insiste également pour que les provisions "de précaution" passées par les banques espagnoles à la demande de la Banque d'Espagne puissent être comptabilisées dans l'évaluation des besoins en capital réalisée par l'Autorité bancaire européenne (ABE).

En ce qui concerne les garanties du marché interbancaire, le débat porte sur le degré de coordination entre les Vingt-Sept dans la réactivation des dispositifs qui avaient permis de calmer la panique sur le marché interbancaire.

"La BCE fait ce qu'il faut pour les financements à court terme. Mais certaines banques commencent à éprouver des problèmes pour se financer sur le moyen et long terme", a dit l'une des sources.

"Donc, comme en 2008, ils réfléchissent à mettre en place des garanties sur le moyen et long terme", a ajouté la source.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés