Bon premier trimestre pour la croissance en zone euro

©BELGA

La croissance sur les trois premiers mois a progressé de 0,5%. L'économie européenne est pour l'instant plus dynamique que l'américaine.

Le premier trimestre s'est soldé par une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 0,5% dans la zone euro. Un bon chiffre qui n'est qu'une demi-surprise. D'une part, la plupart des observateurs prédisaient une bonne performance. Et d'autre part, l'estimation du PIB belge, publiée vendredi dernier (0,5% également), laissait déjà entrevoir un résultat encourageant pour le reste de la zone euro.

Si on extrapole ce chiffre sur le reste de l'année, on est parti pour une croissance de 1,8% en 2017. C'est le même résultat qu'en 2016, puisque Eurostat vient de revoir à la hausse (de 1,7% à 1,8%) la croissance de l'année dernière.

Avec ce résultat, la croissance européenne dépasse celle des Etats-Unis. La croissance américaine au premier trimestre a été très décevante, marquant le pas à 0,7% en rythme annualisé.

Au vu des premiers résultats, la croissance en Europe est principalement alimentée par la demande intérieure et par les investissements des entreprises.

Le retour de la croissance va logiquement de pair avec une remontée de l'inflation. En avril, l'inflation dans la zone euro s'est accélérée pour s'établir à 1,9%, s'approchant de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE). Une inflation légèrement inférieure à 2,0% sur un an est considérée par la BCE comme un signe de bonne santé de l'économie, car il correspond selon elle à la définition de la stabilité des prix.

Ceci étant, cette accélération de l'inflation risque d'alimenter les pressions, pour beaucoup en provenance d'Allemagne, pour que la BCE mette un frein à ses mesures rendant l'argent très bon marché.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés