Publicité

Ce qui a fait basculer l'Allemagne en récession cette année

Le gouvernement allemand s'attend à une récession de 6,3% pour l'ensemble de l'année 2020. ©Michael Kappeler/dpa

L'économie allemande – la première en zone euro – est officiellement tombée en récession technique. Après un repli de 0,1% fin 2019, la chute du PIB s'est accélérée au premier trimestre 2020 avec la baisse de la consommation des ménages.

L’Allemagne a bien basculé en récession au premier trimestre 2020. C’est ce qu’a confirmé l’office fédéral de la statistique Destatis ce lundi. Le produit intérieur brut (PIB) allemand a reculé de 2,2% sur les trois premiers mois de l’année par rapport au trimestre précédent, durant lequel le PIB avait déjà fléchi de 0,1%.

Cette chute du PIB – la plus importante depuis la crise de 2009 – s’explique principalement par la baisse de la consommation des ménages (-3,2%). Celle-ci a amputé l'activité économique de 1,7 point de pourcentage au premier trimestre. Les exportations ont de leur côté reculé de 3,1% et les importations de 1,6% sur la même période. Les investissements en capital ont, eux, baissé de 6,9%.

-10%
De PIB allemand
Les économistes s’attendent à ce que la chute du PIB s’accentue au deuxième trimestre. Ils tablent en moyenne sur une baisse de 10% en glissement annuel. Du jamais vu en 50 ans.

Quid des perspectives? Les économistes s’attendent à ce que la chute du PIB s’accentue au deuxième trimestre, alors que les mesures de confinement ont surtout été mises en place durant les mois d’avril et mai. Ils tablent en moyenne sur une baisse de 10%. Du jamais vu en 50 ans.

Mais le bout du tunnel ne serait pas très loin. En témoigne le regain de confiance des entreprises allemandes. Selon les chiffres publiés ce lundi par l’institut Ifo, l’indice éponyme est passé à 79,5 en mai après un mois précédent "catastrophique" (74,2). "Les attentes pour les mois à venir se sont nettement améliorées", note le président de l’institut Clemens Fuest. Rappelons cependant que le gouvernement allemand s'attend à une récession de 6,3% pour l'ensemble de l'année 2020. Soit la plus forte crise depuis le début des statistiques en 1970.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés