Chypre: Les banques acceptent de diminuer les taux d'intérêt

©Photo News

La Banque centrale chypriote a indiqué que les institutions bancaires de l'île avaient accepté de réduire les taux d'intérêt relativement élevés afin de donner un peu d'air à une économie en pleine récession, qui a sollicité un plan de sauvetage.

Le gouverneur de la banque centrale Panicos Demetriades a rencontré des dirigeants de banques afin d'évoquer une réduction progressive des taux d'intérêt. "Le gouverneur et les représentants d'institutions financières ont accepté de mettre en application la proposition d'une réduction progressive des taux sur les dépôts à partir du 1er mai, a indiqué la Banque centrale chypriote. Il faut souligner que la mise en application de cette proposition entraînera un déclin des taux d'emprunt".

Une circulaire prévoit que les institutions financières proposant des taux d'intérêt au-delà de 3,1% - sachant que la moyenne des taux d'intérêt se situe actuellement à 4,5% - s'assurent qu'elles ont en réserve davantage de capitaux afin de pouvoir garantir ces montants. La porte-parole de la Banque centrale Aliki Stylinaou a indiqué que cela n'entraînerait pas une baisse automatique des taux d'intérêt.

"Notre circulaire demande aux banques d'être dotées de fonds propres supplémentaires pour les dépôts nouveaux ou renouvelés à partir du 1er mai étant rémunérés avec des taux d'intérêt situés plus de 300 points de base au-dessus de l'Euribor", a-t-elle indiqué.

Les mouvements de capitaux sont strictement limités à Chypre depuis la réouverture le 28 mars des banques restées fermées 12 jours afin d'éviter une fuite massive de fonds face à une mise à contribution des déposants dans le cadre d'un plan de sauvetage européen.

Ce plan de sauvetage, validé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international le mois dernier, est constitué d'un prêt de 10 milliards de dollars, tandis que Chypre doit trouver 13 milliards de dollars, notamment par une mise en liquidation de la principale banque du pays, que le gouvernement n'a pu recapitaliser.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés