Cinq Etats européens se battent pour conserver leur rabais

La chancelière allemande Angela Merkel s'entretient avec le président français Emmanuel Macron. La question du rabais oppose les deux pays.

Cinq États contributeurs nets au budget européen veulent conserver leurs rabais, un avantage remontant à Margaret Thatcher qu'un grand nombre de capitales européennes veulent voir disparaître.

"I want my money back!", avait lancé Margaret Thatcher après un sommet des neuf États de la Communauté européenne, en novembre 1979. La Première ministre britannique réclamait une réduction de la contribution du Royaume-Uni au budget au motif qu'il consacrait plus d'argent à l'Europe qu'il n'en recevait. Le pays recevait peu d'argent de la PAC.

"I want my money back!"
Margaret Thatcher
Première ministre britannique (de 1079 à 1990)

Un rabais fut octroyé aux insulaires, le "chèque britannique" était né, environ 60% de la différence entre ce que Londres payait et recevait. 

Cinq États de l'UE contributeurs net au budget de l'UE, l'Autriche, l'Allemagne, le Danemark, la Suède et les Pays-Bas, finirent pas bénéficier d'avantages comparables au rabais, au calcul parfois très complexe. 

5
États de l'UE
Cinq États européens bénéficient de rabais au budget de l'UE (Autriche, Allemagne, Danemark, Suède et Pays-Bas).

La question des rabais est au coeur des négociations budgétaires, ce jeudi au sommet de l'UE, la question opposant la France et l'Allemagne. Le président du Conseil européen Charles Michel propose de remplacer le système de rabais par des "réductions forfaitaires" qui seraient dégressives. "Pendant la négociation, chacun des 5 États essayera d'obtenir un montant", dit un haut fonctionnaire européen. 

La fin du rabais

Pour la Commission, le Brexit implique la fin progressive des rabais. Un avantage d'autant plus injustifié que les contributeurs nets bénéficient de retombées importantes de leur participation au marché intérieur

Un groupe de 18 États, dont la France estiment que le rabais doit disparaître, aucun État ne pouvant justifier une participation au budget plus importante que ce qu'il reçoit. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés