D'importants défis économiques attendent l'Allemagne

Si l’Allemagne affiche aujourd’hui une belle santé économique, plusieurs obstacles risquent de lui barrer la route dans les prochaines années.

Notre voisin est tout d’abord assis sur une véritable bombe démographique. Sa population est la plus âgée d’Europe. Les plus de 65 ans sont bien plus nombreux dans la population (20,4%) que les moins de 15 ans (13,5%). Le nombre de retraités dépendants des aides publiques devrait ainsi passer de 2,3 à 3,4 millions d’ici 2030.

Face à la crise, l’Allemagne a réduit son taux d’investissement qui ne représente plus que 17% de son PIB alors qu’il atteignait 20% en 1999. Conséquence: la nation aurait accumulé un retard d’investissement de 1.000 milliards d’euros, selon l’Institut économique de Berlin (DIW). 20% des autoroutes auraient notamment besoin d’être réparées dans les plus brefs délais.

La transition énergétique se révèle être un véritable gouffre financier pour l’État et les contribuables. Les tarifs garantis aux fabricants "d’énergie verte" coûtent près de 20 milliards d’euros aux caisses publiques. Et pour transporter l’électricité produite dans les fermes éoliennes, Berlin va devoir investir 30 milliards d’euros dans son réseau électrique. L’Université de Cologne a calculé que les consommateurs allemands devront in fine verser plus de 100 milliards d’euros afin de financer le coût de la loi sur les énergies renouvelables (EEG) adoptée en 2000.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés