France : grèves contre la réforme des retraites

Les syndicats français espèrent faire mardi une démonstration de force à l'occasion d'une nouvelle journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites, chantier phare du président Nicolas Sarkozy à moins de deux ans de la fin de son mandat.

D'importantes perturbations sont prévues dans les aéroports et les trains. De nombreux préavis de grèves, dont certaines sont reconductibles, ont été déposés et les syndicats escomptent une forte mobilisation, avec 244 défilés prévus dans toute la France.

Dans les chemins de fer, la SNCF prévoit ce mardi en moyenne un TGV (train à grande vitesse) sur trois entre Paris et la province.

Vers l'étranger, le trafic sera normal pour les Eurostar vers Londres, et huit Thalys sur dix rouleront vers la Belgique et les Pays-Bas. Deux trains sur trois sont prévus vers l'Allemagne, et huit trains sur dix vers la Suisse.

Le trafic sera fortement perturbé entre Paris et sa banlieue, un peu moins dans le métro.

Côté transport aérien, environ 30% des vols sont annulés à l'aéroport parisien de Roissy et 50% à ceux d'Orly.

La grève dans les ports et les raffineries fait en outre planer la menace d'une pénurie d'essence.

Cette quatrième journée d'action depuis le mois de septembre bénéficie d'un large soutien dans l'opinion : 66% des Français se disent favorables à un durcissement des actions et 69% soutiennent les syndicats, selon des sondages BVA et CSA.

Le Sénat a toutefois adopté lundi soir un article clé du projet, repoussant de 65 à 67 ans l'âge de la retraite avec pension complète, après avoir avalisé vendredi le report de l'âge légal de 60 à 62 ans. La haute assemblée compte achever l'examen du projet de loi cette semaine.

L'une des inconnues reste l'ampleur de la mobilisation des lycéens et étudiants que le gouvernement cherche à éviter.

"Ceux qui appellent à la mobilisation des jeunes sont totalement irresponsables", a affirmé lundi le ministre du Travail Eric Woerth, se disant "déterminé" à "mener à bien" la réforme.

Mercredi, la plupart les salariés décideront d'une éventuelle reconduction de la grève, en attendant la nouvelle journée de manifestations samedi.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés