Publicité
Publicité
Publicité
interview

Jeroen Dijsselbloem: "Notre dépendance aux États-Unis ou à l'Asie n'est pas si grave, tant qu'elle est mutuelle"

Jeroen Dijsselbloem, le bourgmestre d'Eindhoven, qui a aussi présidé l'Eurogroupe, ne ménage pas sa peine pour conserver en ses terres le groupe mondial ASML, le fabricant néerlandais de machines à produire des puces électroniques. "Ce n’est pas en attirant les entreprises étrangères à coups de subsides, que l’Europe forgera son autonomie stratégique."