L'Allemagne prête à abandonner l'équilibre budgétaire en cas de récession

©EPA

Pour faire face à une éventuelle récession, le gouvernement de la chancelière Angela Merkel serait prêt à abandonner sa politique d'équilibre budgétaire et à émettre de la dette.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel serait prêt à abandonner sa politique d'équilibre budgétaire et à émettre de la dette pour faire face à une éventuelle récession, a rapporté vendredi l'hebdomadaire Der Spiegel.

Les craintes de voir la première puissance économique d'Europe entrer en récession augmentent, la baisse des exportations due au ralentissement de l'économie mondiale, aux tensions commerciales et aux incertitudes sur le Brexit ayantconduit à une contraction de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre.

L'Allemagne parvient depuis 2014 à maintenir un budget équilibré, un principe de non augmentation de la dette publique introduit par l'ex-ministre des Finances conservateur Wolfgang Schäuble et respecté par son successeur actuel, Olaf Scholz, membre du Parti social-démocrate.

Le ministère des Finances a refusé de commenter les information du Spiegel.

Depuis des années, l'Allemagne fait face aux demandes de ses partenaires de la zone euro et du Fonds monétaire international pour augmenter ses dépenses publiques, ce qui stimulerait l'économie de l'ensemble de l'Union monétaire.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect