L'inox chinois taxé à 25% par la Commission européenne

©AFP

La Commission européenne est sur le point d’imposer une taxation anti-dumping d’environ 25 % sur les importations chinoises de produits en inox. Ainsi que 12 % sur les produits d’origine taiwanaise. Syndicats et autorités belges avaient récemment souligné l'impact négatif de ces exportations pour le secteur belge.

Aucun doute là-dessus, l'annonce de cette nouvelle taxation par la Commission européenne est une excellente nouvelle pour la production belge d'inox. Celle-ci représente en effet environ 25% de la production européenne, soit 1,2 million de tonnes.

Récemment, l'arrivée massive des produits en acier inoxydable chinois et taiwanais menaçait directement le secteur. Et ce, en raison de leurs prix très bas. Les syndicats avaient d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme. Selon leurs estimations, près de 5.000 emplois directs et indirects étaient menacés si aucune mesure anti-dumping n'était adoptée. 

"Les produits plats à froid en acier inoxydable en provenance de la Chine et de Taïwan inondent le marché avec des prix de 20% inférieurs à ceux pratiqués en Europe."
Gabriel Smal
Secrétaire général de la CSC-ACV Metea

La production mondiale de l'inox froid s'élève à 20,5 millions de tonnes en 2013 dont 11,5 millions de tonnes produites en Chine. Or, le pays ne consomme que 8,8 millions de tonnes. Le solde est exporté. L'Europe a produit 4,6 millions de tonnes et en a consommé 3,1 millions.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés