Publicité

La Commission envisage des achats groupés de gaz

La commissaire européenne Kadri Simson a ébauché mercredi une réponse européenne à la hausse des prix de l'énergie. ©EPA

Les États ont les cartes en main pour contenir la hausse des factures d'énergie, souligne la Commission, qui les encourage à agir. Et envisage l'étape d'après : des achats groupés.

À court terme, l'Europe n'a pas de solution miracle pour contenir la hausse des factures d'énergie: sur ce terrain, chaque État membre a les cartes en main pour soulager les consommateurs face à l'explosion des prix sur les marchés mondiaux. Mercredi, la Commission européenne leur a concocté une "boîte à outils" détaillant une large palette d'options possibles, des subventions aux ménages les plus vulnérables aux baisses de TVA.

"Les gouvernements nationaux doivent maintenant agir d'urgence pour mettre en œuvre ces mesures et protéger les consommateurs de ces hausses de prix rapides."
Monique Goyens
Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC)

"Les gouvernements nationaux doivent maintenant agir d'urgence pour mettre en œuvre ces mesures et protéger les consommateurs de ces hausses de prix rapides", a réagi Monique Goyens, directrice générale du lobby européen des consommateurs (BEUC), se félicitant de ces recommandations "fortes et centrées sur le consommateur".

Six États membres ont déjà notifié des mesures à la Commission, la Belgique mise, quant à elle, sur l'élargissement du tarif social et prévoit un chèque énergie de 80 euros pour les ménages qui en bénéficient.

Dans sa communication publiée mercredi, la Commission souligne que les revenus plus élevés qu'attendus des mises aux enchères de quotas d'émissions de CO2 (ETS) peuvent être utilisés immédiatement pour protéger "les consommateurs, les petites entreprises et les industries énergivores". Sur un an, au 30 août 2021, le système ETS a généré 26,3 milliards d'euros de revenus dans l'Union. Dont 483,7 millions en Belgique, où la négociation entre entités sur la répartition de l'enveloppe à partir de 2021 reste bloquée.

Achats groupés

Pour le moyen et long terme, la Commission doit présenter en décembre un paquet de propositions législatives qui concernent le gaz: alors que l’Espagne plaide pour des achats groupés de gaz, "nous allons explorer les bénéfices potentiels d’appels d’offres joints volontaires pour le stockage de réserves de gaz", a indiqué la commissaire à l'Énergie, Kadri Simson, selon qui une approche plus intégrée pourrait "optimiser les coûts et protéger contre la volatilité des prix".

"Le seul remède de long terme contre les chocs de demande et la volatilité des prix est la transition vers un système énergétique plus vert basé sur des sources principalement locales."
Kadri Simson
Commissaire européenne

L’exécutif européen va demander à l'ACER, l’agence qui réunit les régulateurs de l'énergie (comme la Creg), d'évaluer l'ensemble du fonctionnement du marché de l'électricité et de faire des suggestions pour le printemps.

La réponse structurelle à la volatilité des prix est sur la table depuis deux ans, a encore souligné l'Estonienne: "Le seul remède de long terme contre les chocs de demande et la volatilité des prix est la transition vers un système énergétique plus vert basé sur des sources principalement locales", l'ambition du Pacte vert européen.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés