La guerre commerciale est relancée entre les États-Unis et l'UE

Parmi les biens frappés de nouvelles surtaxes américaines à l'importation: les pièces détachées dans l'aéronautique. La mesure s'inscrit dans le cadre du conflit opposant Boeing et Airbus, dont on voit ici la ligne de production de l'A321 à Mobile, dans l'Alabama. ©Bloomberg

Les États-Unis veulent imposer des droits de douane supplémentaires sur des produits français et allemands, en représailles à ceux imposés par l'Union européenne.

La guerre commerciale reprend entre les États-Unis et l'Union européenne (UE), trois semaines avant la transition de pouvoir entre Donald Trump et Joe Biden à la Maison-Blanche. Washington a annoncé son intention de relever les surtaxes imposées à certains produits de l'UE. Lesquels? Notamment des pièces détachées liées à l'aéronautique, des vins français et allemands, le cognac...

Ces taxes s'ajouteront à celles déjà imposées depuis 2019 sur des importations européennes comme le vin, le fromage, l'huile d'olive ou le whisky, ainsi que sur les avions Airbus.

Un litige de longue durée

Pourquoi cette nouvelle hausse de taxes? En octobre, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait autorisé l'Union à appliquer des droits de douane supplémentaires sur des produits importés des États-Unis. Mais ces derniers estiment que le périmètre choisi par l'UE pour calculer ces taxes punitives conduit à un montant prélevé sur des produits américains trop élevé.

Ce nouvel épisode s'inscrit sur fond du conflit commercial le plus long et le plus compliqué traité par l'OMC: le litige Airbus/Boeing. L'avionneur européen et son concurrent américain s'affrontent depuis octobre 2004 devant l'OMC sur les aides publiques versées aux deux groupes, jugées illégales.

Les détails de ces taxes, montant et timing, seront communiqués plus tard.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés