Le ratio dette/PIB de l'Allemagne bientôt sous les 60%

Olaf Scholz, ministre allemand des Finances, SPD ©AFP

Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, a réaffirmé dimanche sa volonté de respecter les critères de Maastricht.

La dette publique allemande rapportée au produit intérieur brut pourrait passer dès cette année, avant l'objectif visé de 2019, sous le plafond de 60% fixé par l'Union européenne, a déclaré dimanche le ministre des Finances Olaf Scholz.

L'excédent budgétaire du secteur public allemand a atteint le montant record de 48,1 milliards d'euros au premier semestre.

Cette manne incite les pays voisins de l'Allemagne à demander à Berlin de dépenser davantage mais Olaf Scholz a réaffirmé dimanche sa volonté de respecter les critères de Maastricht, voire de réduire encore le niveau d'endettement.

"En 1990, la dette représentait environ 40% du PIB", a-t-il rappelé, en référence à la période précédant l'unification.

Le critère de radio dette/PIB fixé par l'UE est ignoré depuis des années par nombre des pays membres. L'Allemagne n'est plus passée sous le plafond de 60% depuis 17 ans.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content