Publicité
Publicité

Le "sherpa" de Merkel remplacera Axel Weber

Berlin a choisi Jens Weidmann pour la présidence de la Bundesbank. Ce choix politique fait grincer des dents en Allemagne, d'autant qu'il semble réduire à néant les chances de voir un Allemand prendre la tête de la BCE. Cette nomination ouvrirait grand la porte à l'Italien Mario Draghi comme candidat à la présidence de la BCE.