Publicité

Léger tassement de l'inflation en zone euro

La hausse des prix à la consommation en juin a été tirée par l'énergie (+12,5%). ©Wouter Van Vooren

L'inflation en juin était de 1,9% dans la zone euro et de 2,6% en Belgique. La BCE ne montre pour l'heure aucun signe d'inquiétude.

Le taux d'inflation annuel dans la zone euro s'est légèrement replié en juin, à 1,9%. En mai, l'inflation avait culminé à 2%, au plus haut depuis octobre 2018. Ces tensions sur les prix font craindre aux marchés financiers une remontée des taux d'intérêt. Mais la BCE et de nombreux experts jugent cette hausse de l'inflation "temporaire".

1,63%
La Belgique, avec 1,64% d'inflation en juin, se situe un peu en dessous de la moyenne de la zone euro.

En juin, la hausse des prix à la consommation a de nouveau été tirée par l'énergie (+12,5%, contre 13,1% en mai).

L'Estonie a enregistré le taux d'inflation annuel le plus élevé des 19 pays de la zone euro en juin à 3,7%, tandis que le Portugal a connu l'inflation la plus faible (-0,6%).

En Allemagne, première économie européenne, l'inflation a atteint 2,1% ce mois-ci, contre 1,9% en France.

L'inflation belge au-dessus de la moyenne

La Belgique, avec 2,6% d'inflation en juin, se situe au-dessous de la moyenne de la zone euro. Il s'agit de l'indice européen harmonisé IPCH. Si on prend l'inflation telle qu'elle est habituellement calculée en Belgique (indice IPC), c'est-à-dire avec un panier de biens et de services différent, on obtient 1,63% en juin (contre 1,46% en mai).

Les incertitudes entourant la reprise encore élevées avec la menace de nouveaux variants.

La BCE se fixe pour objectif une inflation "proche mais inférieure à 2%" dans la zone euro. L'institut monétaire juge toutefois que la hausse actuelle des prix est temporaire et n'entend pas pour l'instant resserrer sa politique monétaire accommodante.

Elle attendra pour cela un retour durable de l'inflation dans le sillage d'une conjoncture économique robuste.

Or celle-ci reste fragile et les incertitudes entourant la reprise encore élevées avec la menace de nouveaux variants du Covid-19.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés