Les détaillants britanniques abandonnent les retours provenant de l'UE

Les consommateurs de l'UE se faisant livrer des colis depuis le Royaume-Uni, doivent désormais payer des frais de douane. S'ils refusent, la marchandise repart dans l'autre sens. ©Bloomberg

De nombreux détaillants britanniques abandonnent les retours de marchandises de clients de l'UE pour ne pas payer les frais de douane liés à leur rapatriement vers le Royaume-Uni.

Conséquence du Brexit, les détaillants au Royaume-Uni doivent désormais remplir des documents de douane et payer des frais pour des retours de marchandise provenant de l'Union européenne (UE). "Cela se trouve dans les 'petits caractères' de l'accord commercial", explique Adam Mansell directeur de l'Association textile et de la mode au Royaume-Uni (UKFT).

Beaucoup de consommateurs de l'UE renvoient les marchandises car ils ne veulent pas payer les frais de douane.

Les clients de l'UE considérés comme des importateurs

Les clients commandant des biens au Royaume-Uni sont donc désormais considérés comme des importateurs. "Lorsqu'on vous livre un colis, vous recevez une facture de dédouanement que vous devez payer", explique M. Mansell.

Beaucoup de consommateurs de l'UE renvoient les marchandises car ils ne veulent pas payer les frais de douane. Selon un rapport présenté par la BBC, cela touche presque un tiers des marchandises achetées en ligne par des consommateurs européens. Les retours sont stockés dans les entrepôts des vendeurs en Belgique, Irlande ou Allemagne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés