Publicité
Publicité

Merkel juge absurde de promettre plus d'argent sans lutter contre les origines de la crise

La chancelière allemande, en déplacement au Forum économique de Davos, réaffirme que le fonds de secours actuel, le FESF, et son successeur le MES sont suffisamment capitalisés.