Net recul des achats d'obligations par la BCE

La Banque centrale européenne (BCE) a réduit de 99% ses achats d'obligations publiques de la zone euro la semaine dernière a-t-elle annoncé lundi. Cumulé depuis début mai, le total de ses achats d'obligations publiques est désormais de 63,5 milliards d'euros.

La Banque centrale européenne (BCE) a réduit de 99% ses achats d'obligations publiques de la zone euro la semaine dernière par rapport à la semaine précédente, a-t-elle annoncé lundi. Au total, la BCE a racheté pour 9 millions d'euros d'obligations contre près de 1,4 milliards d'euros auparavant, retrouvant ainsi le niveau atteint début août.

Lors de la première semaine de mise en oeuvre de cette mesure, annoncée le 10 mai après la crise de la dette grecque, la BCE avait racheté pour 16,5 milliards d'euros de dettes d'Etat. Elle avait ensuite progressivement diminué ses achats qui étaient tombés à neuf millions début août.

La semaine dernière, la BCE avait toutefois annoncé une accélération de ses achats, dans un contexte de regain d'inquiétude pour les finances irlandaises et portugaises.

Comme elle le fait chaque semaine, la BCE va retirer mardi du marché monétaire un montant équivalent aux achats de la semaine écoulée, pour neutraliser l'effet potentiellement inflationniste de ses interventions.

Cumulé depuis début mai, le total de ses achats d'obligations publiques est désormais de 63,5 milliards d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés