Nouvelles tensions sur la dette italienne

Luigi Di Maio n'exclut pas de contrevenir aux règles européennes sur la régulation du déficit public. ©Photo News

Le gouvernement de Giuseppe Conte évoque la possibilité de laisser son déficit dépasser les 3% du PIB. Une possible dérogation à la règle européenne qui fait peur aux investisseurs.

Et voilà que l’Italie fait reparler d’elle sur les marchés financiers. On l’avait presque oubliée dans la torpeur estivale, absorbé par les tensions commerciales. La situation économique reste pourtant difficile chez nos voisins du Sud. À tel point que certains politiciens locaux évoquent publiquement la possibilité de déroger à la règle européenne des 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2019. "Je n’exclus pas (de franchir la limite de 3%), tout est possible. On ne peut pas le dire aujourd’hui, nous travaillons sur la loi de finances", a déclaré Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien, dans un entretien accordé au journal Il Fatto Quotidiano.

131,8%
du PIB
La dette publique de l'Italie représente 131,8% de son produit intérieur brut. Cela en fait le deuxième pays le plus endetté (par rapport à son PIB) en zone euro.

C’est que l’idée fait son petit bonhomme de chemin, surtout après la catastrophe de Gênes qui pousse le gouvernement de Giuseppe Conte à vouloir investir dans les infrastructures. Mais du côté des investisseurs, la crainte de voir un déficit déraper inquiète. Il faut dire que l’Italie est le deuxième pays le plus endetté (par rapport à son PIB) en zone euro. La dette publique représente 131,8% de son produit intérieur brut, contre 181,9% pour la Grèce.

Sur le marché obligataire, le rendement des obligations italiennes à 10 ans a réagi en remontant jusqu’à 3,2% en début de séance. Un niveau que l’on n’avait plus observé depuis le 29 mai, alors en pleine crise politique pour la formation d’un nouveau gouvernement. On notera par ailleurs que le spread Allemagne-Italie s’est accentué ces derniers jours et culmine à 274,8 points actuellement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content