Publicité
Publicité

Royaume-Uni et UE accordent leurs violons sur les services financiers

L'accord devrait permettre de faciliter les échanges d'informations. Mais rien ne change sur les décisions d'accès au marché, unilatérales.