Tsipras annonce un allègement de la fiscalité en Grèce

©EPA

Les baisses d'impôts annoncées concernent à la fois les particuliers et les entreprises. Un vaste plan de dépenses est également programmé.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a dévoilé ce samedi un plan de réduction des impôts, moins d'un mois après la sortie de la Grèce des plans de sauvetage financés par ses partenaires européens et le FMI.

"Nous ne permettrons pas à la Grèce de revenir à l'ère des déficits et du déraillement fiscal"
Alexis Tsipras
Premier ministre grec

Alexis Tsipras a profité d'un discours qu'il devait prononcer à Thessalonique, grande ville du nord de la Grèce, pour détailler les baisses d'impôts, pour les particuliers et les entreprises, ainsi qu'un vaste plan de dépenses conçu pour clore huit années d'austérité.

Mais il a ajouté qu'Athènes était également résolue à respecter les objectifs budgétaires promis à ses créanciers.

"Nous ne permettrons pas à la Grèce de revenir à l'ère des déficits et du déraillement fiscal", a déclaré Alexis Tsipras, qui s'exprimait devant un auditoire composé de diplomates et d'hommes d'affaires.

Le Premier ministre de gauche a promis une réduction progressive de l'impôt sur les sociétés, étalée sur quatre ans à partir de l'an prochain. De 29% actuellement, l'impôt des sociétés serait ramené à 25%.

Le chef du gouvernement a également annoncé une réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de deux points de pourcentage à partir de 2021. La TVA serait abaissée à 22%.

Il a également fait état d'une réduction de 30% en moyenne d'un impôt foncier très impopulaire, en deux phases, en 2019 et 2020. Cette réduction pourrait atteindre 50% pour les propriétaires les plus modestes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content