Angela Merkel en route pour un quatrième mandat

©Getty Images

Angela Merkel se présentera bien à l'électeur allemand pour un quatrième mandat, ont décidé son parti, la CDU, et son alliée bavaroise, la CSU. Cette dernière s'est toutefois montrée critique sur la gestion de la crise des migrants.

Le Parti chrétien démocrate allemand (CDU) et son alliée bavaroise la CSU ont entériné la candidature d'Angela Merkel pour briguer un quatrième mandat au poste de chancelière lors des élections législatives du 24 septembre en Allemagne.

La CSU (Union chrétienne sociale) s'est montrée critique à l'égard de la stratégie d'Angela Merkel lors de la crise migratoire en Europe qui avait vu l'arrivée de plus d'un million de réfugiés en Allemagne.

Angela Merkel et Horst Seehofer, le chef de file de la CSU, doivent s'exprimer dans la journée pour présenter leur stratégie électorale après une réunion de leurs formations respectives à Munich.

Attention à "l'effet Schulz"

La chef du gouvernement sera notamment opposée en septembre à l'ancien président du Parlement européen Martin Schulz, choisi à l'unanimité par la direction du Parti social démocrate (SPD) fin janvier.

Les récentes enquêtes d'opinion montrent qu'il y a un "effet Schulz" en Allemagne puisque le SPD est crédité de 28% des intentions de vote, soit son meilleur score depuis les dernières élections législatives en 2013.

La CDU-CSU de Merkel obtiendrait 34% tandis que le parti d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) serait à 12%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés