Publicité
Publicité
Publicité

Erdogan perd le contrôle d'Istanbul et Ankara

Le président turc Recep Tayyip Erdogan essuie un camouflet sans précédent. Son parti, celui de la justice et du développement (AKP), a perdu le contrôle d'Ankara et d'Istanbul lors des élections municipales de dimanche.