Le Pen appelle les francophones à voter pour le Vlaams Belang

©AFP

Présente à Bruxelles, Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National, a appelé les francophones de Bruxelles à voter pour le Vlaams Belang.

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National, était à Bruxelles dimanche pour appeler les Belges francophones à voter en faveur du Vlaams Belang. Les deux partis en ont profité pour dévoiler des informations supplémentaires sur leur projet de former un nouveau groupe au Parlement européen. 

Depuis plusieurs années, le Vlaams Belang mène une campagne bilingue dans la capitale en vue des élections fédérales. Cette fois-ci, la liste à Bruxelles est tirée par un francophone: Alain Moyson, de Jette. "Si la Flandre bénéficie d'une plus grande autonomie, nous respecterons toujours les droits des francophones dans notre capitale", a déclaré dimanche Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang. 

Appel aux francophones

"Je lance aujourd'hui un appel clair aux francophones de Bruxelles afin qu'ils votent pour le Vlaams Belang", a dit Marine Le Pen. "Je vois que la situation à Bruxelles recule. Si comme moi, vous aimez Bruxelles, cela va droit au coeur". 

Selon ses propres dires, la présidente du Rassemblement National n'a pas d'affinités avec la N-VA. "La NV-A, c'est comme Nicolas Sarkozy. C'est la même chose. Beaucoup de paroles, mais une fois qu'ils arrivent au pouvoir, il ne se passe rien. Qu'a fait la NV-A concernant la lutte contre l'immigration? Rien", a encore déclaré Marine Le Pen. 

Pas de lien par contre avec le Parti Populaire de Mischaël Modrikamen. "Je n'ai aucun contact avec Modrikamen et je n'en veux pas", a-t-elle brièvement expliqué. 

Le Vlaams Belang et le Rassemblement National veulent former un super groupe au Parlement européen après les élections dans l'espoir de devenir le plus grand groupe du Parlement. Pour cela, ils ont embarqué avec eux les partis de l'ancienne alliance Europe of Nations and Freedom (ENF) ainsi que des nouveaux venus comme la Ligue italienne et le parti allemand Alternative für Deutschland. 

"En tant que partis de droite, nous sommes longtemps restés isolés en Europe", a encore déclaré Marine Le Pen. "Maintenant, nous avons la chance de modifier l'Europe de l'intérieur. Une Europe à la carte est possible, une Europe de collaboration entre les nations".  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect