Publicité

Podemos distancé par les partis espagnols traditionnels

©REUTERS

A six mois des législatives espagnoles, les partis espagnols traditionnels se distancient de Podemos dans les sondages.

Le Parti populaire (PP) du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), principale formation politique d'opposition, effectuent une percée dans les sondages et relèguent Podemos loin derrière eux, à moins de six mois des élections législatives.

Selon une enquête d'opinion réalisée par GAD3 pour l'hebdomadaire ABC, le PP est crédité de 29,1% des intentions de vote, devant le PSOE (25,1%).

Podemos, qui prône notamment la fin de l'austérité et le rejet de la classe politique espagnole traditionnelle, n'obtiendrait que 15,0% des suffrages si l'élection était organisée ce dimanche.

Podemos a bouleversé le paysage politique espagnol en juin lorsque des coalitions de gauche qu'il a soutenues ont remporté quatre des cinq plus grandes villes du pays, dont Madrid et Barcelone.

Pablos Iglesias de Podemos ©REUTERS

Un deuxième sondage, réalisé par Simple Logica et publié sur le site internet d'informations larepublica.es, donne un résultat semblable.

Ces résultats contrastent avec les précédentes enquêtent qui donnaient le PP, le PSOE et Podemos quasiment à égalité.

Les sondages GAD3 et Simple Logica ont été réalisés auprès d'échantillons de près de 1.000 électeurs entre le 8 et le 23 juin pour le premier et entre le 1er et le 9 juillet pour le second.

Les élections législatives devraient se tenir en novembre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés