Publicité
Publicité

Pour son retour, Berlusconi joue la carte européenne

Le "Cavaliere" revient sur le devant politique à l'occasion du lancement officiel de la campagne de son parti... même s'il ne pourra pas être élu suite à une condamnation pour corruption.