"Si Macron refait un PS-bis, cela ne marchera pas" (Bernard Tapie)

"La défaite du Parti socialiste est catastrophique, c'est une très mauvaise nouvelle pour la France", nous a déclaré Bernard Tapie dimanche soir à la lumière des résultats du premier tour des élections présidentielles françaises. L'homme d'affaires français appelle à voter pour Emmanuel Macron.

Une très mauvaise nouvelle pour la France. Voilà comment l'homme d'affaires Bernard Tapie analyse la défaite du Parti socialiste à l'issue du premier tour des élections présidentielles françaises. Et pour lui, François Hollande, le président sortant, n'est pas le responsable de cette défaite. "La France vit une période troublée, la situation est compliquée et la population vit mal ce que l'on vit actuellement", a expliqué Bernard Tapie pour qui la France a perdu l'union nationale. 

"Chacun a son ennemi"

"Nous connaissons une période troublée où chacun a son ennemi. Les jeunes sont contre les vieux, les chômeurs contre ceux qui ont du travail, les Blancs contre les Noirs et les travailleurs du privé contre les fonctionnaires."  Pour Bernard Tapie, le prochain président français devra tout faire pour retrouver l'union nationale perdue et c'est à lui également que reviendra le devoir de réunir autour de lui les différentes obédiences. L'homme d'affaires, ancien ministre des Villes (PS) sous François Mitterrand, assure que c'est le comportement individualiste des gens qui a brisé l'union nationale. 

"Il est tout neuf, on ne peut pas le juger. Il faut voir comment il va s'entourer. S'il refait un PS bis, cela ne marchera pas."
Bernard Tapie
au sujet d'Emmanuel Macron

"Le prochain président devra s'atteler à cet immense chantier qu'est la reconstruction de l'Europe", a dit Bernard Tapie, rappelant que la France, représentant 5% de l'économie mondiale, n'a plus droit au chapitre toute seule. "Si nous avons pu traverser la crise des subprimes, c'est grâce à l'Europe", a précisé l'homme d'affaires français. Au passage, Bernard Tapie s'est félicité de ne pas avoir vu éclore un duel Mélenchon/Le Pen. "Il aurait été compliqué de se retrouver dans un pays qui voulait quitter l'Europe."

Difficile de répondre à la question de savoir si Emmanuel Macron sera l'homme de la situation. "Il est tout neuf, on ne peut pas le juger. Il faut voir comment il va s'entourer. S'il refait un PS-bis, cela ne marchera pas. S'il prend des gens de bonne volonté et de talent, nous sommes au devant d'une belle aventure de cinq ans."

Bernard Tapie, comme la plupart des ténors politiques l'ont fait avant lui, appelle à voter pour Emmanuel Macron au deuxième tour. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés