Accord pour une recapitalisation directe des banques

©IMAGEGLOBE

Les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d'accord jeudi soir sur le principe d'une recapitalisation directe des banques par leur fonds de secours. Ce mécanisme devrait permettre à l'avenir de renflouer les banques d'un pays sans plomber le budget de l'Etat. Le mécanisme sera par ailleurs doté d'une enveloppe de 60 milliards d'euros.

Les ministres des Finances de la zone euro ont décidé jeudi de doter le Mécanisme européen de stabilité (MES) de 60 milliards d'euros pour renflouer les banques jugées d'une importance systémique, apprend-on auprès d'un responsable.

Quand une banque aura besoin d'augmenter son capital, les Etats contribueront à hauteur de 20% à ce montant tandis que le MES fournira le reste, précise-t-on.

L'enveloppe de sauvetage des banques avait été fixée dans une fourchette de 50 à 70 milliards de dollars avant la réunion des ministres de l'Eurogroupe.

La participation de 20% des Etats est dans la limite haute de ce qui était envisagé.

"Nous nous sommes mis d'accord ce soir sur la manière dont le Mécanisme européen de stabilité va fonctionner (pour recapitaliser directement les banques) dans les grandes lignes", a indiqué jeudi soir le ministre irlandais des Finances, Michael Noonan, au terme d'une réunion avec ses homologues de la zone euro à Luxembourg.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés