Affaire Grégory: les époux Jacob remis en liberté

©AFP

Le grand-oncle et la grand-tante du petit Grégory, écroués plus de 32 ans après sa mort aussi sordide que mystérieuse, ont été remis en liberté.

La chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dijon a décidé la remise en liberté de Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante du petit Grégory Villemin, dont le corps a été retrouvé le 16 octobre 1984 pieds et poings liés dans la Vologne (Vosges). L'arrestation surprise du couple, la semaine dernière dans les Vosges, avait relancé cette sordide affaire

Les deux septuagénaires seront placés sous contrôle judiciaire. La Chambre d'accusation est allée à l'encontre des réquisitions du parquet qui avait requis le maintien en détention. "La chambre d'accusation a entendu nos arguments sur la faiblesse des charges", a déclaré Me Stéphane Giuranna, l'avocat de Marcel Jacob, 72 ans, à la sortie du palais de justice de Dijon.

Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory Villemin, avaient été mis en examen et placés en détention vendredi dernier pour "enlèvement" et "séquestration suivie de la mort" du petit garçon de 4 ans.

L'accusation pense avoir identifié les fameux "corbeaux" et selon elle, "il y a un élément qui associe ces actes, ces lettres, les appels téléphoniques, l'acte d'enlèvement et la mort de l'enfant", plusieurs personnes ayant concouru à la réalisation du crime.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés