Affaire Skripal: la police britannique lance un mandat d'arrêt contre deux Russes

©Photo News

La police britannique lance deux mandats d'arrêt contre deux ressortissants russes dans l'affaire de l'empoisonnement au Novitchok contre l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia en Angleterre.

La police britannique lance un mandat d'arrêt contre deux ressortissants russes suite à l'affaire de l'empoisonnement d'un ancien espion russe et de sa fille au mois de mars à Salisbury.

Qui sont les suspects? Ils sont identifiés comme étant Alexander Petrov et Ruslan Bochirov. Ces deux noms sont toutefois considérés comme des pseudonymes, a déclaré le chef de l'antiterrorisme britannique, Neil Basu, lors d'un point presse, appelant le public à les identifier. Les deux hommes sont poursuivis pour conspiration en vue de commettre un meurtre et usage et possession de Novitchok, un puissant agent innervant.

©REUTERS

Pour rappel, la Grande-Bretagne accuse la Russie d'avoir orchestré une attaque contre l'ancien espion Sergueï Skripal et sa fille Ioulia dans la ville de Salisbury dans le sud de l'Angleterre le 4 mars. Skripal et sa fille ont été empoisonnés à l'aide d'un agent neurotoxique, le Novitchok, qui était fabriqué en Union soviétique. Moscou dément toute implication dans cet incident.

Mardi, on avait appris que c'était bien le même agent innervant, le Novitchok, qui avait été utilisé dans l'empoisonnement d'un couple de Britanniques à Amesbury, dans le sud de l'Angleterre. Dawn Sturgess, une mère de trois enfants âgée de 44 ans, est morte le 8 juillet après avoir été exposée à un poison contenu dans un flacon de parfum ramassé par son compagnon Charlie Rowley. Le couple avait été hospitalisé le 30 juin dans un état grave. Charlie Rowley a finalement survécu à l'empoisonnement, après quelque trois semaines de soins.

©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content