Angela Merkel fait la leçon à Donald Trump

La chancelière allemande Angela Merkel a tenu des propos rassurants quant à son état de santé. ©EPA

La chancelière allemande, Angela Merkel, a adressé un soutien appuyé aux quatre élues démocrates américaines attaquées par le Président américain.

Angela Merkel se sent "en pleine forme" et "entièrement à même d’exercer ses fonctions". Lors de la traditionnelle conférence de presse d’été, qui marque le début de la pause estivale du gouvernement, la Chancelière n’a pu éviter quelques questions sur sa santé, alors qu’elle a été victime de plusieurs crises de tremblements spectaculaires lors d’événements officiels au cours des dernières semaines, faisant douter de sa capacité à mener à terme son mandat. "Croyez-moi, je suis particulièrement intéressée par l’état de ma santé. Sachant qu’après mon mandat, j’ai l’intention de poursuivre mes activités!"

AKK à la Défense

La Chancelière, qui a annoncé mettre fin à sa carrière politique en 2021, a fait avancer ses pions cette semaine en vue de sa succession, profitant de l’élection de sa ministre de la Défense Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne pour placer sa dauphine, Annegret Kramp-Karrenbauer, à la table ministérielle.

"Je me sens en pleine forme."
angela merkel
chancelière de l’allemagne

La nomination d’AKK – qui n’a aucune expérience ministérielle ou militaire – à la tête de la Défense, a provoqué en Allemagne un vif débat, lui aussi largement évoqué lors de la conférence de presse. Vendredi, Angela Merkel a adressé un soutien appuyé à sa nouvelle ministre, assurant qu’"elle fera j’en suis sûre une excellente ministre de la Défense".

Du Brexit à l’Iran, en passant par les questions migratoires, la situation économique en ex-RDA trente ans après la chute du mur de Berlin et la précarité de sa coalition, Angela Merkel a évoqué l’ensemble des sujets du moment. Mais le véritable temps fort de la séance a été le soutien appuyé qu’elle a apporté aux quatre élues démocrates américaines, attaquées via Twitter par le président américain Donald Trump, les enjoignant à "retourner chez elles". Les quatre députées ont la nationalité américaine et trois d’entre elles sont nées aux Etats-Unis.

"Ce qui fait la force des Etats-Unis d’Amérique, c’est précisément que des gens de différentes nationalités constituent le peuple américain."
Angela Merkel

La Chancelière est revenue à deux reprises sur les déclarations jugées racistes du Président américain, en des termes qui tranchent avec sa retenue habituelle lorsqu’elle est interrogée sur des questions de politique intérieure concernant un pays étranger. "Je veux fermement me distancier (de ces attaques) et je suis solidaire avec les femmes attaquées", a-t-elle insisté.

"Ce qui fait la force des Etats-Unis d’Amérique, c’est précisément que des gens de différentes nationalités constituent le peuple américain." Les attaques du Président sont dès lors "quelque chose qui va à l’encontre de la grandeur de l’Amérique", a-t-elle souligné, en clin d’œil au slogan de Donald Trump, "Rendre sa grandeur à l’Amérique".

Valeurs occidentales

Ce n’est pas la première fois qu’Angela Merkel, qui entretenait de cordiales relations avec le démocrate Barack Obama, malgré de nombreux différends au cours de leurs mandats, critique Donald Trump. Elle lui avait notamment rappelé après son élection qu’il devait "défendre les valeurs démocratiques occidentales".

Les relations germano-américaines se sont dégradées depuis l’arrivée de Trump au pouvoir. Le Président américain a notamment multiplié les attaques contre Berlin, au sujet de sa politique migratoire, des faibles dépenses militaires de l’Allemagne et de ses excédents commerciaux.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect