Publicité
Publicité

Aux Pays-Bas, la retraite fluctuera selon la conjoncture

©ANP XTRA

Face à des fonds de pension à bout de souffle, les Pays-Bas viennent d’enclencher une réforme en profondeur du système de retraite.

Les partenaires sociaux aux Pays-Bas, patronat, syndicats et gouvernement sont tombés d’accord sur de nouvelles grandes orientations pour les pensions. Négociée sur une base de "donnant-donnant", la réforme vise à pérenniser le système par capitalisation assuré par les fonds de pension en prenant en considération les changements démographiques et la conjoncture économique.

L’allongement du départ à la retraite en fonction de l’espérance de vie a été assoupli.

L’une des mesures-phares concerne l’abandon du principe de solidarité entre générations. Désormais, les jeunes financeront leur retraite à moindres frais que les travailleurs plus âgés. Cette réforme part du principe que les primes réglées par les jeunes salariés, investies à plus long terme, rapportent davantage que celles des seniors.

Pour mettre à l’abri les fonds de pension éreintés par des taux d’intérêt au plus bas depuis la crise de 2008, le montant des retraites qu’ils versent va pouvoir fluctuer en fonction de la conjoncture économique. Cette mesure vise à éviter à ces organismes de retraite de renforcer leurs réserves financières pour faire face à leurs engagements vis-à-vis des retraités si leurs retours sur investissements chutent. Dans la pratique, les fonds de pension pourront plus facilement augmenter le montant de leurs prestations en cas de conjoncture porteuse, mais aussi les rogner dans le cas contraire.

Les métiers pénibles ne sont pas oubliés 

Du côté des syndicats, on se félicite avant tout d’un remaniement positif de l’âge de départ à la retraite. Alors que celui-ci avait été fixé à 67 ans en 2021, les représentants des salariés ont obtenu un report de cette mesure à 2024. Jusqu’à cette date, il sera maintenu à 66 ans et 4 mois.

Autre victoire des syndicats, l’allongement du départ à la retraite en fonction de l’espérance de vie a été assoupli. À partir de 2026, un an d’espérance de vie en plus se traduira par huit mois de plus de travail à effectuer avant de décrocher, contre un an dans la situation actuelle.

Le patronat et le gouvernement ont par ailleurs dû accéder à deux autres conditions fixées par les syndicats pour parapher cet accord-cadre. Une de leurs exigences portait sur la possibilité de départ anticipé à la retraite pour les emplois pénibles. Un pas dans ce sens a été fait en permettant aux employeurs de mettre fin au contrat de travail de ces salariés sans être financièrement pénalisés. En outre, les conventions collectives permettront de lister les emplois dits pénibles dans le secteur d’activités concerné.

Sans réforme d’ampleur du système de retraite, des millions de retraités néerlandais étaient menacés par une baisse de leur retraite dès l’année prochaine. Une prévision pessimiste qu’avait faite la Banque centrale des Pays-Bas quelques jours avant le début des négociations entre les partenaires sociaux.

Nouveau sur lecho.be

Calculez le montant idéal à économiser pour votre pension

Sur lecho.be/coachpension, vous pouvez calculer, sur la base de votre situation personnelle, le montant à économiser pour compenser la différence entre votre dernier salaire net et votre pension légale. L’outil comprend également d’autres modules de calcul relatifs à votre pension.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés