Avec 1.200 migrants arrivés en deux jours, l’Espagne demande "une solution européenne"

©EPA

Les gardes-côtes espagnols ont secouru, en deux jours, plus de 1.200 migrants en mer. Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, demande une "solution européenne".

Samedi soir, les médias espagnols diffusaient les images de groupes de migrants débarquant directement sur des plages touristiques (voir photo), ces derniers jours, sous le regard des vacanciers qui prenaient le soleil.

"Nous sommes venus voir sur le terrain les problèmes qui existent, le problème de l'immigration qui est un problème de l'Europe, qui nécessite une solution européenne", a déclaré le ministre de l'Intérieur Fernando Grande-Marlaska, en visite dans la province de Cadix (sud). Le ministre s’y déplaçait afin de constater la façon dont les forces de l’ordre et la Croix-Rouge accueillent les migrants.

Au total, 334 personnes ont été secourues à bord de 17 embarcations de fortune samedi, a annoncé le service public de sauvetage. La veille, les gardes-côtes ont aussi porté secours à 888 personnes sur une seule journée.

"C'était à prévoir", a dit le nouveau ministre, reprochant au gouvernement antérieur du conservateur Mariano Rajoy "un manque de prévisions", les arrivées par la mer ayant bondi dès l'an dernier.

"Nous sommes en train d'ouvrir un centre" dans la baie d'Algésiras (Andalousie), qui aura une capacité d'accueil de 600 personnes, a ajouté Fernando Grande-Marlaska, évoquant un travail "contre la montre". Il a évoqué "une situation exceptionnelle" mais "absolument sous contrôle".

Plus de 20.992 migrants sont arrivés en Espagne par la mer depuis le début de l'année.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect