Publicité
Publicité
Publicité

"Ayons deux devises dans la zone euro"

Pour l’ancien patron des patrons allemands Hans-Olaf Henkel, la solution à la crise européenne est radicale: il faut séparer la zone euro en deux devises, une pour les pays du Nord, dont l’Allemagne, une autre pour les pays du Sud, dont la France et la Belgique… Une vision qu’il a défendue dans un livre sorti la semaine passée en Allemagne, au titre fort: "Sauver notre argent, l’Allemagne est bradée" ("Rettet unser Geld; Deutschland wird ausverkauft"). Il précise son propos dans un entretien exclusif à "L’Echo".