Benoît Hamon va lancer un nouveau mouvement politique

©REUTERS

Il parle de mouvement "transpartisan" qui fasse vivre les idées de la gauche au-delà des partis. Il précise qu'il ne quittera pas le PS.

"Je pense que la gauche existe encore", affirme mercredi Benoît Hamon sur France Inter. On veut bien le croire, mais vous la trouvez où cette gauche? Pas dans les votes à l'élection présidentielle en tout cas. Le parti socialiste s'est fait éliminer au 1er tour avec un score historiquement bas (à peine 6,36%). Le centriste Macron et le gauchiste radical Mélenchon semblent avoir siphonner les voix de la gauche traditionnelle.

Benoît Hamon estime que ses idées sont davantage répandues auprès des Français, même s'ils n'ont pas voté pour lui. "Il faut renoncer à l'idée selon laquelle la gauche ne peut se recomposer qu'autour d'un seul homme", affirme-t-il. Il ne renonce toutefois pas à rassembler la gauche, mais il compte s'y prendre différemment: en lançant un nouveau mouvement politique le 1er juillet prochain.


Mais la nuance est de rigueur. Ce mouvement sera "transpartisan" et se situera "au-delà des partis". D'ailleurs, Benoît Hamon promet qu'il ne quittera pas le PS. Ce mouvement viendrait donc en renfort des idées de la gauche et serait complémentaire au partis politiques traditionnels.

"Je pense aujourd'hui qu'il faut de l'horizontalité et puisque les partis politiques ne veulent pas engager ce dialogue entre eux, il me semble qu'il faut l'organiser ailleurs", explique-t-il. "Nous avons besoin de cette renaissance-là."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés