Charles Michel en quarantaine, le sommet européen reporté

Le président du Conseil européen Charles Michel est en quarantaine après un cas de Covid dans son entourage. ©REUTERS

Le sommet européen prévu ces 24 et 25 septembre a été reporté aux 1er et 2 octobre après la découverte d'un cas de Covid-19 dans l'entourage du président du Conseil européen, Charles Michel.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, doit entrer en quarantaine après qu'un cas de Covid a été découvert ce mardi dans son entourage. Le sommet européen, prévu les 24 et 25 septembre prochains, est reporté aux 1er et 2 octobre.

Le président du Conseil européen "a appris aujourd'hui qu'un agent de sécurité, avec lequel il était en contact étroit au début de la semaine dernière, a été testé positif au Covid", a annoncé sur Twitter Barend Leyts, le porte-parole de Charles Michel. "En respect des règles belges, il est entré en quarantaine dès aujourd'hui."

Sanctions contre la Biélorussie

Plusieurs questions géopolitiques épineuses sont à l'ordre du jour du sommet. Les dirigeants européens doivent adopter des sanctions contre le régime du dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko en raison de la répression féroce menée contre l'opposition qui conteste les résultats de l'élection présidentielle du 9 août dernier. Une liste de 40 personnes visées par des sanctions est prête.

Mais les débats s'annoncent difficiles en raison d'un blocage de Chypre, qui exige que cette décision soit liée à des sanctions contre la Turquie. Depuis plusieurs semaines, Ankara procède à des forages en Méditerranée dans une zone proche de la Grèce et de Chypre, provoquant des tensions. L'idée de sanctionner la Turquie ne fait pas l'unanimité, tandis que des diplomates évoquent les liens étroits entre Chypre et la Russie, principal protecteur d'Alexandre Loukachenko.

D'autres dossiers importants seront abordés, comme le marché unique, la politique industrielle et la transition numérique.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés